La Martinique

Pierre Belain d’Esnambuc et une centaine de gens de main, venus de Saint-Christophe en 1635, furent les premiers Français a s’établir à la Martinique. Elle devint rapidement l’île la plus peuplée des Antilles.

Seigneurs-propriétaires, habitants, négociants, officiers, administrateurs, magistrats et émigrés formèrent une société unie par de nombreux liens matrimoniaux.

Toutes leurs familles n’ont pas porté d’armes, mais lorsque c’est le cas, elles sont décrites ici.

Pour les créoles, la date d’arrivée à la Martinique est indiquée. Elle est généralement estimée d’après leurs premiers actes paroissiaux enregistrés sur place.

Gouverneurs et intendants sont cités, autant que possible, de manière exhaustive. Les officiers mentionnés sont ceux qui se sont mariés sur place, le plus souvent avec une créole, ou ceux ayant joué un rôle important dans l’île.

J. Petitjean Roget, E. Bruneau-Latouche, Personnes et familles à la Martinique au XVIIe siècle, éditions Désormeaux

E. Bruneau-Latouche, Ch. et Ph. Cordiez, 209 anciennes familles subsistantes de la Martinique

L. Chauleau, Dans les îles du vent la Martinique, éditions L’Harmattan

Bexon

Bexon d’Ormescheville
en Lorraine

 

De gueules au lion d’or, à la fasce d’azur chargée de trois étoiles d’argent brochante écartelé de sable à deux épées d’argent garnies d’or

Lire la Suite

Fleury

Fleury de Blanchefort
en Savoie

 

D’azur à la fasce d’or accompagné en chef d’une moucheture d’hermine de sable entre six croissants, trois à dextre et trois à senestre, mal ordonnés et adossés d’argent, en pointe d’un château de trois tours du même, maçonné, ouvert et ajouré de sable

Lire la Suite