Officiers généraux

Cette catégorie présente les blasons dessinés pour le dictionnaire des officiers généraux de Gilbert Bodinier paru en décembre 2019. Le premier volume (lettres A à C) comprend près de 450 biographies d’officiers généraux et 250 armoiries.

Pour rappel, on compte sous l’ancien régime trois grades d’officier général : brigadier (grade intermédiaire supprimé en 1788), maréchal de camp (général de brigade) et lieutenant général (général de division).  Le grade et l’année d’accession dans le grade des officiers sont données en plus des armes et de la province d’origine de leur famille.

Gilbert Bodinier, Dictionnaire des officiers généraux de l’armée royale 1688-1762, tome I : A-C, éditions Archives & Culture

Bidal

Bidal d’Asfeld
à Paris, originaire de Bordeaux

 

De gueules à la bande cousue d’azur chargée de trois couronnes d’or, écartelé d’azur au lion couronné naissant d’argent, celui du 3e contourné ; sur le tout : d’argent à une ancre d’azur surmontée de deux flèches passées en sautoir du même, qui est Bidal

Lire la Suite

Bessuéjouls

Bessuéjouls de Roquelaure
en Rouergue

 

D’argent à un arbre terrassé de sinople soutenu de deux lions affrontés de gueules, qui est Bessuéjouls, écartelé d’azur à trois rocs d’échiquier d’argent, qui est Roquelaure

Lire la Suite

Besenval

Besenval de Brünstatt
à Soleure, originaire du Piémont

 

Écartelé ; au 1er : d’azur à la bande d’argent, qui est Besenval ; au 2e : d’or à un fer à cheval de sable, qui est Brünstatt ; au 3e : d’or à une biche de gueules passant sur une terrasse de sinople, qui est Riedisheim ; au 4e : d’azur à une sirène (issante d’une mer) d’argent (alias  : de carnation), tenant de la main droite une fleur de lys (alias : un sceptre fleurdelysé) d’or et de la gauche un crampon d’argent, qui est Didenheim

Lire la Suite