En août 1679, un édit portant règlement sur les duels donnait pouvoir aux maréchaux de nommer dans chaque bailliage ou sénéchaussée un ou plusieurs gentilshommes pour recevoir les plaintes concernant le « point d’honneur ». Ces charges devinrent à partir de 1693 des offices tenus par des « lieutenants de messieurs les maréchaux de France ».

La fonction des lieutenants des maréchaux était de connaître et juger les différents qui survenaient entre gentilshommes.

L’armorial* présenté sous cette rubrique recense des familles ayant compté au moins un titulaire de cet office disparu à la révolution.

* Cf. Gaëtan d’Aviau de Ternay, Dictionnaire des lieutenants de maréchaux de France, éditions Patrice du Puy (28, rue Geoffroy Saint-Hilaire, Paris Ve), avec l’aimable autorisation de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *